« TA’ATA » une nouvelle émission quotidienne sur Polynésie Première

« C’est quoi le vrai Tahiti ?

Des îles paradisiaques, des lagons turquoise, des plages de sable blanc bordées de cocotiers?

Dans la forme, c’est joli, grandiose, tout en couleur et distrayant.

Dans le fond, il y a des gens qui ont une vie à vivre, « taata », avec leurs joies, leurs aspirations, leurs rêves, qui ont aussi de vrais problèmes, des soucis quotidiens, cachés par une bonne couche de sourires et d’efforts, et l’éclat parfois d’un pudique bonheur.

Cette collection documentaire réalisée comme de petites œuvres multimédiales de 1’45 se propose de nous les faire rencontrer, de les voir vivre et de les écouter. »

Prochainement sur Polynésie Première à partir du 16 Mai 2011

Réalisation: lili Oop & Paskua

Texte et voix off: lili Oop

Photographies: Paskua

Montage audio: Alain Lievens Demeyer

Montage image: Heiarii Prunier

Générique: Hiva Toti

Production Thelem pour Polynésie Première/ France Télévisions


Publicités

6 commentaires

  1. duchateau · septembre 10, 2011

    S’il vous plait arrêtez cette émission faite de voyeurisme de misérabilisme avec ce ton de voix de pitié qui donne envie de gerber avez vous l’autorisation des gens filmés pour oser parler d’eux de la sorte? l’émission sur les raerae de ce soir dépasse les bornes
    S’il vous plait arrêtez

    • thelemedia · septembre 11, 2011

      Chère Mademoiselle Duchateau,

      Nous aimons les critiques brutales. Mais nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous préciser ce que, pour vous, serait la définition du misérabilisme et du voyeurisme.
      Le misérabilisme, c’est une complaisance envers la misère. Nous, nous ne la supportons pas, et la dénonçons. C’est peut-être ce qui dérange.
      Le voyeurisme, c’est l’absence de relation avec son sujet, et de cette absence, en tirer jouissance.
      Nous travaillons au grand angle, et vous aurez remarqué les regards caméras de tous nos personnages. Notre distance est de serrer les mains, voire d’embrasser. C’est sans doute ce qui dérange. Alors vous pensez bien qu’en conséquence, outre les extraordinaires contraintes juridiques que nous impose la Direction de France Télévisions, nous disposons de l’accord de l’ensemble des hommes et femmes dont nous parlons. Nous en recevons même leurs compliments tous les jours.
      La photographie, et le photojournalisme, c’est un peu comme la radiographie.
      Qu’y aurait-il de misérabiliste à radiographier des membres brisés ?
      Qu’y aurait-il de voyeuriste dans une radiographie – sauf à jouir du spectacle de la souffrance des hommes ?
      Il y a un volet que vous n’avez pas abordé, que nous anticipons: celui que nous pourrions gagner notre vie sur la misère des gens. Nous la gagnons en effet en témoignant par ces petites oeuvres d’auteurs. Mais ce n’est pas le problème. Un médecin devrait-il culpabiliser de gagner sa vie sur les maladies des gens ? Non, il tente de les guérir. Nous, nous tentons de témoigner d’une certaine réalité, avec la subjectivité de nos auteurs, parfaitement assumée.
      En vérité, votre commentaire pose la question de la représentation qu’une société (une certaine société qui de social ne retient que l’avantage de tirer ses exclusifs revenus de la CPS) accepte d’elle-même. Nous comprenons bien d’où vient la condescendance de vos propos envers des sujets et des auteurs polynésiens. Mais nous ne l’acceptons pas. Nous n’avons aucune pitié pour la condescendance. Ni pour la pitié elle même.
      Ta’ata n’est pas une émission conçue pour plaire ou pour déplaire.
      Elle tente de rendre visible ce que l’on ne voudrait pas voir.
      Elle tente de rendre audible ce que l’on voudrait ne pas entendre.
      Chacun de ses épisodes dure 1’45 (générique compris). Vous avez toute liberté de zapper durant ses diffusions sur les huit autres chaînes de la TNT.
      La chaîne programme 90 épisodes encore pour cette première saison qui seront diffusés quatre fois par jour sur Polynésie Première et sur l’ensemble du réseau Outremers de France Télévisions.
      Ta’ata, c’est aussi un webdocumentaire qui sortira sur internet dans les prochaines semaines.
      C’est aussi une oeuvre cinématographique en cours de production, ainsi qu’un livre et quelques expositions et projections…
      Il vous faudra donc vous munir pour un moment d’anti-nauséeux…
      Dans l’attente de vous lire,

      La Production

  2. YusuKen · septembre 11, 2011

    Encore un  » Gland  » issue de la Vie Dorée et qui n’Aime Pas qu’on lui Montre la Triste Vérité de la Vie des Gens du Peuples !!
    Et OUI ça se Passe en Bas de Toi (Si Tu es Vraiment de ce Pays) et NON ils ne Vont pas Arrêté pour te Faire Plaisir !!
    C’est Vrais Que la Réalités Faits Peur.. et Tu dois te demander comment font-ils Survivre dans te Telles Conditions de Pauvretés !!
    Si Tu n’aimes pas et Bien tand mieux, ca veux dire qu’ils ont réussir a te Faire Réagir avec Quelques Photos et une Narration Adapté.
    Il ne te reste plus qu’a changé de chaine et de faire comme d’habitude, Fermez les Yeux et faire comme-ci de rien !!
    Allez Bouge de là  » Le Bouffon Dorée  » avant que J’utilise un Vocabulaire Plus Famillier !!

    Bonne Continuation à Vous 2 !!

    YusuKen

  3. 7ème élément · septembre 11, 2011

    Taata est en Polynésie française la preuve qu il existe encore quelques part,dans ce systeme, ce que l ‘on appel « La liberté d expréssion »!Pour cela ,j approuve l’initiative et Remercie tous les acteurs ,que se soit aux niveaux de la production,de la mise en scène,de la prise de conscience,de la réalisation…maintenant,il est certain que la vérité ne fait pas plaisir a entendre surtout pour ceux a qui cela profite et par conséquent leur porte préjudice!
    Je pense qu’avec le peu de moyen débloqué pour ce projet ,lili Oop & Paskua s’ en sortent comme des chefs(point de vue d’un simple téléspectateur)!
    J’ai sur cela une petite anecdote a vous faire part,j’étais en compagnie de ma belle soeur qui a 6 ans et aux moment ou l’émission Taata est passé ,elle ma raconté ça vision du court métrage ,et il s avère qu au niveau de l’enfance ,la vision est différente hors celui ci parlé d’un enfant qui révait d’aller qu un court instant s’amuser sur le peux de distraction disponible!Et elle voyagé bercé par la fusion auditive et visuelle,Magnifique vision dont elle m’a fait part!
    Merci pour ces court et rare moment d’évasion!
    Sur ce ,il n y a qu un seul mot qui me vient a l esprit,c est: »Persévérance! »
    Un grand Merci a Thélem production !

  4. tahi · septembre 28, 2011

    Iaorana,

    Je voudrais vous faire part du bonheur que j’ai eu quand j’ai appris que mon chéri est apparu quelques secondes dans la collection documentaire TAATA. Quelle joie et quelle fièreté!!!
    Il était entouré de ses amis pêcheurs sur la plage de Taharuu, dévoilant un large sourire et heureux de cette rencontre avec deux « popa’a très gentil » selon ses dires.
    J’étais la première surprise de son adhésion à se laisser photographier par des « étrangers », hors, il m’a dit avoir été frappé par la sincérité et la générosité de lili et paskua. Malheureusement, la seule personne à ne pas avoir vu le documentaire est l’intéressé lui-même étant aller à la pêche à ce moment là. J’espère pouvoir partager ce moment avec lui en me connectant sur le net, cependant, je ne retrouve pas le documentaire en question. Comment dois-je m’y prendre?
    Pour conclure, je vous encourage à continuer à nous offrir de TRES TRES BELLES IMAGES reflétant la réalité du moment, de l’instant. A bientôt. MAURUURU E MAURUURU ROA….

    • thelemedia · septembre 28, 2011

      Ia Ora Na,
      merci beaucoup pour vos compliments et surtout, de nous faire partager votre joie… Polynésie Première va probablement rediffuser ces épisodes durant l’hiver. Il faudra surveiller la grille des programmes. Nous annonçons la programmation sur ce site. Ce n’est qu’après cette rediffusion que vous pourrez accéder à l’épisode sur notre site web…
      A très bientôt (et embrassez votre tane de la part de lili & paskua)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s